Language of document : ECLI:EU:C:2011:360


ORDONNANCE DU PRÉSIDENT DE LA COUR

31 mai 2011(1)

«Jonction»

Dans l’affaire C-147/11,

ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l’article 267 TFUE, introduite par le Upper Tribunal (Royaume-Uni), par décision du 14 mars 2011, parvenue à la Cour le 25 mars 2011, dans la procédure

Secretary of State for Work and Pensions

contre

Lucja Czop,

et dans l’affaire C-148/11,

ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l’article 267 TFUE, introduite par le Upper Tribunal (Royaume-Uni), par décision du 14 mars 2011, parvenue à la Cour le 25 mars 2011, dans la procédure

Secretary of State for Work and Pensions

contre

Margita Punakova,

LE PRÉSIDENT DE LA COUR,

le premier avocat général, M. Y. Bot, entendu,

rend la présente

Ordonnance

1        Les demandes préjudicielles portent sur l’interprétation de l’article 12 du règlement n° 1612/68 du Conseil, du 15 octobre 1968, relatif à la libre circulation des travailleurs à l’intérieur de la Communauté (JO L 257, p. 2) et de l’article 12, paragraphe 3, de la directive 2004/38 du Parlement européen et du Conseil, du 29 avril 2004, relative au droit des citoyens de l’Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement sur le territoire des États membres (JO L 158, p. 77).

2        Les affaires susmentionnées étant connexes par leur objet, il convient, conformément à l’article 43 du règlement de procédure, de les joindre aux fins de la procédure écrite et orale ainsi que de l’arrêt.

Par ces motifs, le président de la Cour ordonne:

Les affaires C-147/11 et C-148/11 sont jointes aux fins de la procédure écrite et orale ainsi que de l’arrêt.

Fait à Luxembourg, le 31 mai 2011.

Le greffier

 

       Le président

A. Calot Escobar

 

       V. Skouris


1 Langue de procédure: l’anglais.