Language of document : ECLI:EU:C:2005:537

ORDONNANCE DU PRÉSIDENT DE LA COUR

8 septembre 2005(*)

«Retrait d'une intervention»


Dans l'affaire C-36/05,

ayant pour objet un recours en manquement au titre de l'article 226 CE, introduit le 31 janvier 2005,

Commission des Communautés européennes, représentée par MM. J.R. Vidal Puig et W. Wils, en qualité d'agents, ayant élu domicile à Luxembourg,

partie requérante,

contre

Royaume d'Espagne, représenté par M. I. del Cuvillo Contreras, en qualité d'agent, ayant élu domicile à Luxembourg,

partie défenderesse,

soutenu par la République de Finlande, représentée par Mme T. Pynnä, en qualité d'agent,

partie intervenante,


LE PRÉSIDENT DE LA COUR,

l'avocat général, M. F.G. Jacobs, entendu,

rend la présente

Ordonnance

1       Par lettre déposée au greffe de la Cour le 18 juillet 2005, la République de Finlande a informé la Cour qu'elle se désistait de son intervention dans la présente affaire.

2       Par lettre déposée au greffe de la Cour le 4 août 2005, le Royaume d'Espagne a pris acte du retrait de l'intervention de la République de Finlande et a informé qu'il n'avait pas d'observations à formuler.

3       La Commission des Communautés européennes n'a pas présenté d'observations sur ce retrait d'intervention dans les délais impartis.

4       En vertu de l'article 69, paragraphe 4, du règlement de procédure, les Etats membres qui sont intervenus au litige supportent leurs propres dépens.

Par ces motifs, le président de la Cour ordonne:

1)      La République de Finlande est radiée comme partie intervenante au litige.

2)      La République de Finlande supportera ses propres dépens.

Fait à Luxembourg, le 8 septembre 2005

Le greffier

 

       Le président

R. Grass

 

       V. Skouris


* Langue de procédure: l'espagnol.