DOCUMENT DE TRAVAIL

ORDONNANCE DU PRÉSIDENTDE LA HUTIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL

25 octobre 2017 (*)

« Radiation partielle »

Dans l’affaire T‑552/17,

MAÑA, SL, établie à Madrid (Espagne), et les autres requérantes dont les noms figurent en annexe, représentées par Me P.L. Rúa Sobrino, avocat,

parties requérantes,

contre

Conseil de résolution unique,

partie défenderesse,

ayant pour objet une demande d’annulation de la décision SRB/EES/2017/08 du Conseil de résolution unique, du 7 juin 2017, concernant un dispositif de résolution à l’égard de Banco Popular Español, SA.


1        Par requête déposée au greffe du Tribunal le 16 août 2017, les parties requérantes ont introduit le présent recours.

2        Par lettre déposée au greffe du Tribunal le 4 octobre 2017, Ofitel Soluciones Tecnológicas SL, l’une des parties requérantes, a informé le Tribunal, conformément à l’article 125 du règlement de procédure du Tribunal, qu’elle se désistait de son recours. Elle n’a pas conclu sur les dépens.

3        Selon l’article 136, paragraphe 4, du règlement de procédure, en cas de désistement, à défaut de conclusions sur les dépens, chaque partie supporte ses propres dépens. Or, en l’espèce, le désistement étant survenu avant la signification de la requête à la partie défenderesse et avant que celle-ci n’ait pu exposer des dépens, il suffit de décider que Ofitel Soluciones Tecnológicas supportera ses propres dépens.

4        Il y a donc lieu de rayer Ofitel Soluciones Tecnológicas de la liste des parties requérantes et de la condamner à ses propres dépens.

Par ces motifs,

LE PRÉSIDENT DE LA HUTIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL

ordonne :

1)      Dans l’affaire T552/17, Ofitel Soluciones Tecnológicas SL est rayée de la liste des parties requérantes.

2)      Ofitel Soluciones Tecnológicas supportera ses propres dépens.

Fait à Luxembourg, le 25 octobre 2017.

Le greffier

 

Le président

E. Coulon

 

 A. M. Collins


* Langue de procédure : l’espagnol.