DOCUMENT DE TRAVAIL

ORDONNANCE DU PRÉSIDENT DE LA DEUXIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L'UNION EUROPÉENNE

15 mars 2007(*)

« Radiation »

Dans l'affaire F‑100/06,

Balázs Dániel Simon, fonctionnaire de la Commission des Communautés européennes, demeurant à Bruxelles (Belgique), représenté par Me G. Magyar, avocat,

partie requérante,

contre

Cour de justice des Communautés européennes, représentée par M. M. Schauss, en qualité d'agent,

et

Commission des Communautés européennes, représentée par MM. J. Currall, V. Bottka et M. Sipos, en qualité d'agents,

parties défenderesses,

LE PRÉSIDENT DE LA DEUXIÈME CHAMBRE

rend la présente

Ordonnance

1        Par lettre parvenue au greffe du Tribunal le 28 novembre 2006, M. B. D. Simon a informé le Tribunal, conformément à l’article 99 du règlement de procédure du Tribunal de première instance des Communautés européennes, applicable mutatis mutandis au Tribunal, en vertu de l’article 3, paragraphe 4, de la décision 2004/752/CE, Euratom du Conseil, du 2 novembre 2004, instituant le Tribunal de la fonction publique de l’Union européenne (JO L 333, p. 7), jusqu’à l’entrée en vigueur du règlement de procédure de ce dernier, qu’il se désistait de son recours.

2        Par lettre déposée au greffe du Tribunal le 8 janvier 2007, la Commission a fait savoir au Tribunal qu’elle n’avait pas d’observations à formuler quant au désistement du requérant et qu’elle estimait que chaque partie devait supporter ses propres dépens.

3        La Cour de justice n'a pas soumis d'observations.

4        En vertu de l’article 87, paragraphe 5, premier alinéa, du règlement de procédure du Tribunal de première instance, en liaison avec l'article 88 de ce même règlement, chaque partie supporte ses propres dépens.

Par ces motifs,

LE PRÉSIDENT DE LA DEUXIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL

ordonne :

1)      L’affaire F‑100/06, Simon/Cour de justice et Commission, est radiée du registre du Tribunal.

2)      Chaque partie supporte ses propres dépens.

Fait à Luxembourg, le 15 mars 2007.

Le greffier

 

       Le président

W. Hakenberg

 

      S. Van Raepenbusch


* Langue de procédure : le hongrois.