ORDONNANCE DU PRÉSIDENT DE LA DEUXIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L’UNION EUROPÉENNE

29 juin 2010 (*)

«Disjonction»

Dans les affaires jointes F‑87/08 et F‑88/08,

ayant pour objet des recours introduits au titre des articles 236 CE et 152 EA,

Gisela Schuerings, ancien agent temporaire de la Fondation européenne pour la formation, demeurant à Nice (France), représentée par Me N. Lhoëst, avocat,

et

Monique Vandeuren, ancien agent temporaire de la Fondation européenne pour la formation, demeurant à Pino Torinese (Italie), représentée par Me N. Lhoëst, avocat,

parties requérantes,

contre

Fondation européenne pour la formation (ETF), représentée par Mme T. Ciccarone, en qualité d’agent, assistée de Me L. Levi, avocat,

partie défenderesse,

LE PRÉSIDENT DE LA DEUXÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL

rend la présente

Ordonnance

1        Aux termes de l’article 46, paragraphe 1, du règlement de procédure, dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice, le président, les parties entendues, peut à tout moment, pour cause de connexité, ordonner la jonction de plusieurs affaires aux fins de la procédure écrite ou orale ou de la décision mettant fin à l’instance. Il peut les disjoindre à nouveau.

2        Par ordonnance du 15 septembre 2009, communiquée aux parties par lettre du même jour, le président a ordonné la jonction des affaires F‑87/08, Schuerings/ETF et F-88/08, Vandeuren/ETF aux fins de la procédure orale et de la décision mettant fin à l’instance.

3        Les parties ont été entendues dans leurs plaidoiries et en leurs réponses aux questions du Tribunal lors de l’audience du 9 février 2010.

4        Dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice, il convient, conformément à l’article 46, paragraphe 1, du règlement de procédure, les parties ayant été entendues, de disjoindre les affaires F‑87/08 et F‑88/08 aux fins de l’arrêt.

Par ces motifs,

LE PRÉSIDENT DE LA DEUXIÈME CHAMBRE DU TRIBUNAL

ordonne:

1)      Les affaires F-87/08, Schuerings/ETF, et F-88/08, Vandeuren/ETF, sont disjointes aux fins de l’arrêt.

2)      Les dépens sont réservés

Fait à Luxembourg, le 29 juin 2010.

Le greffier

 

       Le président

W. Hakenberg

 

       H. Tagaras


* Langue de procédure : le français.