Language of document : ECLI:EU:C:2012:676

ORDONNANCE DE LA COUR (sixième chambre)

26 octobre 2012 (*)

«Rectification d’arrêt»

Dans l’affaire C‑428/11 REC,

ayant pour objet une demande de décision préjudicielle au titre de l’article 267 TFUE, introduite par la Court of Appeal (England & Wales) (Civil Division) (Royaume-Uni), par décision du 2 août 2011, parvenue à la Cour le 16 août 2011, dans la procédure

Purely Creative Ltd,

Strike Lucky Games Ltd,

Winners Club Ltd,

McIntyre & Dodd Marketing Ltd,

Dodd Marketing Ltd,

Adrian Williams,

Wendy Ruck,

Catherine Cummings,

Peter Henry

contre

Office of Fair Trading,

LA COUR (sixième chambre),

composée de M. A. Rosas (rapporteur), faisant fonction de président de la sixième chambre, MM. U. Lõhmus et A. Ó Caoimh, juges,

avocat général: M. P. Mengozzi,

greffier: M. A. Calot Escobar,

Ordonnance

1        Le 18 octobre 2012, la Cour (sixième chambre) a rendu l’arrêt Purely Creative e. a. (C-428/11, non encore publié au Recueil).

2        Les points 32 et 33 des motifs de cet arrêt contiennent, dans la version en langue anglaise, une erreur qu’il convient de rectifier d’office en vertu de l’article 66, paragraphe 1, du règlement de procédure de la Cour.

Par ces motifs, la Cour (sixième chambre) ordonne que l’arrêt du 18 octobre 2012, Purely Creative e.a. (C-428/11) soit rectifié comme suit:

1)      Les points 32 et 33 des motifs de cet arrêt doivent être lus comme suit:

«32      The traders give prominence to the phrase ‘on doing a particular act’, inferring from it that there is no unfair practice where the consumer may choose between a number of options, one of which involves either de minimis or no costs, when acting to claim the prize.

33      It must however be noted that the phrase ‘on doing a particular act’ appears in the first part of paragraph 31 of Annex I to the Unfair Commercial Practices Directive and refers to the situation in which the impression is given that a prize will be won where certain action is taken, for example the purchase of products proposed in a catalogue. That phrase is not, therefore, relevant for the purposes of the interpretation of the second indent of paragraph 31, which refers to action in relation to claiming a prize presented to the consumer on the basis that it has already been won. »

2)      La minute de la présente ordonnance est annexée à la minute de l’arrêt rectifié. Mention de cette ordonnance est faite en marge de la minute de cet arrêt.

Signatures


* Langue de procédure: l’anglais.