ORDONNANCE DU PRÉSIDENT DE LA PREMIÈRE CHAMBRE DU TRIBUNAL DE LA FONCTION PUBLIQUE DE L’UNION EUROPÉENNE

10 juin 2011 (*)

«Suspension de la procédure»

Dans l’affaire F‑38/11,

ayant pour objet un recours introduit au titre de l’article 270 TFUE applicable au traité CEEA en vertu de son article 106 bis,

Gianluigi Alari, fonctionnaire du Parlement européen, demeurant à Bertrange (Luxembourg), représenté par Mes S. Orlandi, A. Coolen, J.-N. Louis, et É. Marchal, avocats,

partie requérante,

contre

Parlement européen, représenté par Mmes S. Alves et M. Ecker, agents,

partie défenderesse,

LE PRÉSIDENT DE LA PREMIÈRE CHAMBRE DU TRIBUNAL DE LA FONCTION PUBLIQUE

rend la présente

Ordonnance

1        Par requête parvenue au greffe du Tribunal le 5 avril 2011 par télécopie (le dépôt de l’original étant intervenu le 6 avril suivant), M. Alari a introduit le présent recours tendant à l’annulation de la décision du Parlement européen de ne pas le promouvoir au grade AD 7 au titre de l’exercice de promotion 2009.

2        Par un courrier en date du 25 mai 2011, le Tribunal a indiqué aux parties que le recours soulevait les mêmes questions d’interprétation que l’affaire F‑128/10, Mora Carrasco e.a./Parlement. Le Tribunal a informé les parties qu’il envisageait, pour ce motif, dans l’intérêt d’une bonne administration de la justice, de suspendre la procédure, jusqu’au prononcé de sa décision dans l’affaire F‑128/10.

3        Par lettres parvenues au greffe du Tribunal respectivement les 26 mai et 6 juin 2011, les parties n’ont pas émis d’objection à la suspension de la procédure de la présente affaire.

4        Il y a lieu de suspendre la procédure dans la présente affaire, conformément à l’article 71, paragraphe 1, sous c), du règlement de procédure, jusqu’au prononcé de la décision du Tribunal dans l’affaire F‑128/10.

Par ces motifs,

LE PRÉSIDENT DE LA PREMIÈRE CHAMBRE DU TRIBUNAL DE LA FONCTION PUBLIQUE

ordonne :

1)      La procédure dans l’affaire F‑38/11, Alari/Parlement, est suspendue jusqu’au prononcé de la décision du Tribunal dans l’affaire F‑128/10, Mora Carrasco e.a./Parlement.

2)      Les dépens sont réservés.

Fait à Luxembourg, le 10 juin 2011.

Le greffier

 

       Le président

W. Hakenberg

 

       S. Gervasoni


* Langue de procédure: le français.