1952 - 1972

 

pixel corner-cour pixelEn 1952, alors qu'il avait été question que les villes de Liège ou de Bruxelles accueillent le siège des institutions de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier et, par conséquent, celui de la Cour de justice, la ville de Luxembourg fut finalement choisie à titre provisoire.
De provisoire, le siège de la Cour, comme celui des autres institutions, ne deviendra définitif qu'à l'occasion du Conseil européen d'Edimbourg du 12 décembre 1992.
Toutefois, c'est non pas le caractère provisoire du siège qui, en 1952, rendait ardue l'installation de la Cour, mais la difficulté de trouver des locaux adaptés à l'hébergement de la juridiction et de ses services. En effet, la ville de Luxembourg ne disposait pas, à l'époque, de locaux suffisamment grands pour que chaque institution de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier puisse regrouper ses services en un même lieu.

Il fut finalement décidé de mettre à la disposition de la Cour trois bâtiments : la villa Vauban pour installer les cabinets des sept juges et des deux avocats généraux, l'immeuble Hamilius pour abriter le service linguistique, le premier dans l'histoire des Communautés européennes, et la maison Hellinkx pour l'administration et la bibliothèque.

La répartition ainsi faite des services de la Cour dans des bâtiments éloignés les uns des autres ne facilitait pas l'accomplissement des tâches. De plus, à partir de 1958, la Cour de la Communauté européenne du Charbon et de l'Acier devint la Cour unique des Communautés européennes, avec un champ de compétences et des effectifs accrus.
En août 1959, le gouvernement luxembourgeois acceptait de mettre à disposition de la Cour un bâtiment appartenant à l'évêché de Luxembourg, situé côte d'Eich, suffisamment grand pour accueillir tous ses services.

 
 

brique

   
   

Lorsqu'il fut décidé, à la fin des années soixante, que toutes les institutions seraient installées sur le plateau du Kirchberg, l'idée se fit jour de construire pour la Cour de justice un bâtiment qui d'un point de vue fonctionnel et symbolique évoque le siège d'une juridiction.
Ainsi naquit le projet de premier Palais de la Cour de justice dont la réalisation fut confiée aux architectes belges Jamagne et Vander Elst ainsi qu'à l'architecte luxembourgeois Conzemius.

 
       
       
       
pixel

 Villa Vauban
  Villa Vauban 1952-1959 fleche H

 

pixelInstallation de la Cour de justice
dans un immeuble situé Côte d'Eich
1959-1972

fleche Dpixel

 

Côte d'Eichpixel

                                                  

Enregistrer